Category: . Website: . P No: . P No: . P No: . Location: Ouest , Port-au-Prince , Petion-Ville View: 6413

AECID en Haïti

L‘Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) est une entité de droit public rattachée au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération, et chargée de la gestion du budget public alloué par le Gouvernement Espagnol à la coopération au développement et à l’Action Humanitaire. La mise en place d’un développement humain et durable, l’éradication de la pauvreté, la construction active de la paix et le plein exercice des droits de la citoyenneté au niveau mondial constituent les objectifs principaux de l’AECID.

Pour plus d’information visitez le site de l’AECID www.aecid.es

Cadre normatif de la Coopération Espagnole en Haïti:

La Coopération Espagnole a commencé ses activités en Haïti à travers un Fonds de Contrevaleur en matière d'aide alimentaire, signé entre l'Espagne et Haïti le 10 décembre 1997. Précédemment, en 1991, les deux pays avaient signé la Convention de Coopération Scientifique et Technique, laquelle n’a pas été ratifiée par Haïti avant le 20 Juin 2005. Au cours de cette même année, Haïti devient un pays prioritaire pour la Coopération Espagnole dans le cadre du Plan Directeur correspondant à la période 2005-2008. En 2006, le Document de Stratégie Pays (DSP) est élaboré et en novembre de cette même année, les deux pays ont signé la Ière Commission Mixte Hispano-haïtienne de coopération 2006-2010 à Madrid.

En Septembre 2009 a eu lieu à Port-au-Prince la Réunion de Suivi et d’Evaluation de la Ière Commission Mixte, au cours de laquelle a été prolongée la durée de la Ière Commission Mixte jusqu'en 2011. Il faut souligner en outre que le 18 mai 2010, le Premier Ministre d’Haïti et le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Gouvernement Espagnol ont procédé à la signature du Protocole d'Accord Bilatéral pour soutenir la mise en œuvre de la Stratégie de l'Education en Haïti.

Haïti, pays prioritaire :

Le Plan Directeur 2005-2008 et la Ière Commission Mixte Hispano-haïtienne de coopération placent Haïti parmi les pays prioritaires pour la Coopération Espagnole, une caractéristique qui est maintenue dans le Plan Directeur 2009-2012. L’AECID appui des initiatives identifiées conjointement avec les institutions publiques d’Haïti. Les secteurs prioritaires de l’AECID en Haïti sont l’eau et l’assainissement, l’éducation, le développement rural, la gouvernance démocratique, l’environnement durable et la protection de la culture, entre autres.

En suivant les orientations des institutions nationales, les zones prioritaires d’intervention de la Coopération Espagnole sont les Départements du Centre, de l’Ouest et du Sud-est.

Nouveau cycle de planification:


Actuellement, la Coopération Espagnole est immergée dans un nouveau cycle de planification de ses politiques de coopération. L’un des éléments les plus importants de ce nouveau cycle est l'adoption du Plan Directeur 2013-2016, ainsi que la Feuille de Route de l'AECID, qui se concentre principalement sur un triple processus de concentration : sectorielle, géographique et multilatérale, et qui marquera les pistes d'action des Bureaux techniques de coopération (OTC en espagnol) à l'étranger.

C’est dans ce contexte que l’OTC d'Haïti se prépare à la conception de son Ier Cadre de Partenariat Hispano-haïtien. Le processus d'élaboration et d’approbation du Cadre de Partenariat entre Haïti et l’Espagne vise, sur la base d'un dialogue avec tous les acteurs impliqués, à établir les résultats de développement, les ressources prévues et les mécanismes et instruments nécessaires à la mise en œuvre et la reddition mutuelle de comptes entre les parties du Programme Hispano-haïtien de Coopération Internationale pour le Développement au cours de la période 2012-2014. Ainsi, l'AECID renouvellera son engagement envers le développement d'Haïti et se conformera aux principes d'Efficacité de l'Aide, tels que décrits dans la Déclaration de Paris et traités en substance dans l'Agenda d'Action d’Accra, en prenant comme point de départ l'appropriation démocratique.

Bureaux Techniques de Coopération (OTC, en espagnol):

Les Bureaux Techniques de Coopération (OTC, en espagnol) sont les unités chargées de gérer et de coordonner sur le terrain les projets de coopération de l’AECID. L’OTC de Port-au-Prince a commencé ses opérations en 1989, reflétant l'engagement croissant de la Coopération Espagnole en Haïti.

 


Priorités sectorielles et instruments


L’AECID a démontré depuis de nombreuses années son esprit de solidarité avec Haïti. Elle a respecté les engagements pris pour la période 2010-2011 et poursuit sa mission en répondant aux engagements de 2012, en mettant en œuvre des projets et des programmes de coopération à travers une pluralité d’instruments. Dans ce sens-là, cette rubrique résume les principales initiatives de la Coopération Bilatérale de l’AECID en Haïti dans six secteurs d'intervention, à savoir:
 

  • Eau et Assainissement.
  • Éducation.
  • Gouvernance Démocratique.
  • Développement Rural et lutte contre la faim.
  • Environnement durable, changement climatique et habitat.
  • Culture et Développement.


En outre, dans chacun des secteurs d'intervention sont énumérées les principales interventions mises en œuvre au moyen d’autres modalités de coopération, telles que les subventions aux ONG, la coopération multilatérale, la coopération triangulaire et Sud-Sud et l'aide programmatique.

A cet effet, il convient de souligner l’importante contribution des fonds espagnols au travail d’aide et de reconstruction en Haïti, entrepris par les organismes multilatéraux du Système des Nations Unies, comme l'UNICEF, le PAM, le PNUD, l'OIM, la FAO, ONU-Femmes, l’ACNUR, ONU-Habitat et FNUAP, entre autres.

De même, la solidarité de la société civile espagnole en faveur d’Haïti s’est clairement manifestée ces dernières années grâce à la présence et le travail actif de plus de 30 Organisations Non Gouvernementales pour le Développement (ONGD) espagnoles qui exécutent de nombreux projets dans le pays, avec pour objectif d’améliorer les conditions de vie des citoyens haïtiens.

Les défis auxquels Haïti continue de faire face sont considérables. L’étape de reconstruction inclura un délai assez long pour asseoir les bases d’une reconstruction territoriale, économique, sociale et institutionnelle, afin qu’Haïti devienne un pays émergent d’ici l’année 2030, selon ce qui est reflété dans le « Plan d’Action pour la Récupération et le Développement » élaboré par le Gouvernement Haïtien. L’Espagne continuera d’accompagner les Haïtiens tout au long de ce processus, en renforçant avec eux les bases d’un avenir meilleur pour le pays et l’ensemble de ses citoyens.

Action Humanitaire et Reconstruction


L’AECID maintient en état d’alerte son Dispositif d’Urgence afin d'accompagner la société haïtienne en vue d'éventuelles catastrophes naturelles. En dépit d’une amélioration de sa situation humanitaire, Haïti continue aujourd'hui encore à faire face à des défis majeurs. Parmi eux, principalement, la vulnérabilité de la population – 420.000 personnes s’abritant jusqu’à présent dans les camps de déplacés selon les données des Nations Unies (Source : OCHA, 25 avril 2012) – ainsi que l’augmentation de l'insécurité alimentaire ou encore les conséquences de l’impact climatique, entre autres facteurs. Par conséquent, l’AECID continue d’apporter son appui à la population et aux institutions haïtiennes, en particulier à travers les actions découlant de la PAC (Procédure d'Appel Consolidé ou Appel Global) de 2011 et 2012, lancée par les Nations Unies.

Par ailleurs, l’AECID fait partie des institutions et des mécanismes de coordination de l'aide destinée à la reconstruction d’Haïti après le séisme de 2010. Ainsi, et dans la ligne de son objectif d'accompagner le pays dans le processus de reconstruction et de développement et ajustant son travail aux nécessités identifiées par le Gouvernement d’Haïti et aux engagements internationaux de l’Espagne en faveur des nouveaux instruments de l’aide, l’AECID a contribué de manière significative à l’Accord Cadre pour la priorisation de l’Appui Budgétaire (Cadre de Partenariat relatif à l’Appui Budgétaire, CPAB).

De plus, dans le but de promouvoir les mécanismes de coordination entre bailleurs et institutions nationales, l’AECID fait partie des institutions qui régissent la prise de décision en matière de gestion de l'aide en Haïti, parmi lesquelles le Fonds pour la Reconstruction d'Haïti (FRH), une entité au sein de laquelle l'Espagne a son propre siège et vote.

 

Email otc@aecid.ht
Address 60, rue Daniel Brun, Bois Moquette, Petion-Ville
Phone 509 2941-5070,509 2941-3676,509 2941-1091
Fax