Category: . Website: . P No: . P No: . P No: . Location: Ouest , Port-au-Prince , Champ de Mars View: 83

  

Niska Garoute Biographie

niska garoute

Agée de 25 ans, elle est née le 27 septembre à Miami mais grandit à Petion Ville, Port-au-Prince. Niska Garoute (@niska) est graphiste, femme d’ affaire, mannequin, elle peint, fait du branding, elle adore la mode et la couture et elle est une passsionée de la musique plus particulièrement penchée vers le Rap. Elle vient d’une famille aisée, fille d’un grand dealer de drogue Pascal Garoute et d’une mère typique haitienne comme qu’on dirait le pilier de sa famille, de deux filles. Elle n’ a pas  eue  une enfance épanouie dans la bourgeoisie haitienne, rejetée  par son entourage à cause de la mauvaise renommée de son père. En depit de ce rejet, elle ne s’est pas laissé intimidé et poursuit son rêve.

A 13 ans , elle commence à écrire ses musiques, dont son tout premier texte (Rap) Girl for Life et à 17 ans elle réalise son premier vocal au studio. Due aux problèmes causés par les mauvaises affaires de son père, elle part aux USA pour boucler ses études secondaires et décroche son diplôme en arts graphiques et marketing à new York. Consacrée corps et âme à son travail, elle passe ses matinées à s’occuper des contrats qu’ elle obtient comme confectioner des billboards, des logos ou livres, etc. Elle dirige aussi sa propre compagnie, c’ est une factorie qui travaille avec des artisans  qui font du perlage.

Niska Garoute a produit des dizaines de musique en anglais comme en créole en collaboration avec pas mal d’artistes haitiens dont les plus populaires:* mpa konn anyen non*(2016)featuring Izolan qui est videoclipé,  * Veve Lokal*(2017) avec la participation de Lolo de Boukman Eksperians. En 2009,elle fait sa premiere apparition sur scene aux cotes de TPO au Moca Cafe.

Multitalentueuse comme elle seule, Niska actuellement célibataire est bien aprecié pour son originalité et son caractère unique dans le mileu artisitique.

Reference: https://509lyrics.com/niska-garoute-biographie/

BeaditWorld

Welcome to Beadit World your online boutique for the latest hand made artisanal fashion coming straight from Haiti. At Beadit we are a creative team whose purpose is to design and create a platform for emerging talent in the handmade fashion industries to receive at first the proper training in order to fine tune the arts and emphasize on quality control; then allowing these artisans to share and sell their designs.

Beadit’s initial objective was to train young Haitian artisans by giving them access to facilities and factory environment, providing them with high quality material and encouraging them to become masters of the art of beading and sequins.

Founder, Niska Garoute, is a public figure in her hometown of Haiti who continues to lobby through her music and song writing the importance of the Haitian youth and the need to generate jobs in order to give the most underprivileged of them, options as opposed to gang fighting and crime. To provide everyone with a chance to express themselves through locally produced, one-of- a-kind, handmade, affordable beading and sequins goods.

We add new items every week and guarantee the best quality in hand made goods. Be sure to sign up for our Members Only newsletter to keep in touch with our latest trends, and styles that we are sure you will love. We aim at providing superior quality clothing, great customer service and an amazing overall shopping experience.

Nika's Bio

Inspired by her dynamic lifestyle and contrasting fashion sense, Niska obtained a masters in graphic design and took it to the next level. She began to design and manufacture unique pieces of art using sequins and beading. Her first endeavor, named ‘Beadit', boasts collections of caps of all fabrics and colors each embossed with a signature beading “logo” from one of her various collections to jackets and a shoe collection to be launched at the end of 2017.

Born in Haiti with a love for traveling, Niska has always had a penchant for exploring eclectic local artistry and hand made crafts of a variety of cultures and ancient civilizations around the world giving Niska’s designs a unique cultural and educational aspect.

Founder, Niska Garoute, is a public figure in her hometown of Haiti who continues to lobby through her music and song writing the importance of the Haitian youth and the need to generate jobs in order to give the most underprivileged of them, options as opposed to gang fighting and crime. To provide everyone with a chance to express themselves through locally produced, one-of- a-kind, handmade, affordable beading and sequins goods.

Having such a profound passion for Haiti’s culture specifically, Niska decided to explore the ancient art of beading and to find innovative ideas on how to popularize it once again.

Reference: https://beaditworld.com/about/

Les premières fois de Niska Garoute

Image result for niska garoute le nouvelliste haiti

Niska Garoute s’est confiée à Ticket. Sans hésiter, la jeune rappeuse, que l’on connaît d’ailleurs pour son franc-parler, nous a livré ses premières fois sans ciller. Espiègle des fois, puis un peu mélancolique par moments, Niska nous a raconté son premier amour, son plus grand chagrin, son premier travail, son premier vol à l'étalage ... bref tout !

Premier jour sur terre ?

Le jour de ma naissance, un 27 septembre.

Première fessée ?

Je ne me rappelle plus ma première fessée. J’en ai tellement reçues. Une fois j’ai menti à mes parents, on m’avait donné de l’argent pour ma petite sœur et moi. J’ai tout gardé. La pauvre enfant a passé la journée à l’école sans un sou. Mon père m’a donné une raclée inoubliable. Jou sa a se pi gwo baton m pran.

Première fois sur scène ?

En 2009, je faisais mes premiers pas dans la musique. Je me suis produite aux côtés de TPO au Moca Café.

Premier flirt ?

Mon premier copain. Il s’appelait Francesco. J’avais 13 ans. On était à la même école. Un jour, il m’a envoyé un sachet de bonbons et en a profité pour me déclarer son amour. J’ai répondu oui. On a été en couple pendant une journée. Il n’a pas perdu de temps pour se mettre avec l’une de mes amies.

Premier baiser ?

Sur la cour de l’école. J’étais à Quisqueya Christian School. Il y avait ce garçon qui me plaisait. Un jour avant de partir, il s’est approché de moi et m’a embrassée. J’étais aux anges.

Premier amour ?

J’avais 18 ans. On a connu trois belles années d’amour. Il m’a laissée tomber pour la musique. C’était lui ou le Rap. Je l’aimais passionnément, mais j’aimais également ce que je faisais, j’aime la musique. J’ai dû le laisser partir.

Première grande passion ?

Le dessin. J’adore dessiner et c’est ce qui m’a portée à faire des études en design.

Première voiture ?

Une Infinity G35 bleue. Ma mère me l’a offerte à 17 ans. On l’a vendue avant de déménager à New York.

Premier travail ?

Je venais tout juste de laisser Haïti. Ma famille s’était installée à Miami. J’ai commencé à travailler à mi-temps à Dunkin' Donuts.

Première infidélité ?

J’avais un copain, et un soir je suis sortie avec un autre type qui me plaisait. On a été à une fête et on a passé la soirée à s’amuser. Il est sorti du club quelques minutes et il a été enlevé. Il a été libéré 30 jours après. Cette histoire m’a marquée. Elle a aussi été ma dernière infidélité.

Premier texte écrit ?

G4L est le premier texte que j’ai écrit. Girl for life. Un texte rap. Je ne me rappelle plus les paroles.

Première fois au volant ?

J’avais 16 ans. Je n’avais pas encore de voiture. Je suis sortie avec la voiture de ma mère, sans qu’elle le sache. M vòlè kle a san l pa konnen !

Première bagarre ?

Je ne me suis jamais battue. Par contre, je ne conseillerai pas à quelqu’un de m’agresser afin de provoquer une quelconque bagarre. Aaa m t ap bat li !

Premier gros chagrin ?

La mort de mon meilleur ami. Il est mort en janvier 2016 dans un accident de moto. La nouvelle de sa mort m’a accablée. Il était trop jeune.

Première déclaration d’amour d’une femme ?

Ça m’arrive très souvent. Je ne me rappelle plus la première fois qu’une chose pareille m’est arrivée. Mais en général, les déclarations d’amour sont nombreuses, des deux côtés. Hommes et femmes me déclarent souvent leur flamme.

Première relation sexuelle ?

C’était tout aussi douloureux que merveilleux. À 18 ans. Je l’ai fait avec mon grand amour. Je me sentais adulte. J’étais excitée à l’idée de tout raconter à mes amies. J’avais fait l’amour, je n’étais plus une petite fille.

Premier vol ?

Adolescente, j’ai piqué un bracelet de 4$ dans un magasin. C’était juste pour le fun. Bref, erezman yo pa t kenbe m!

Email haitimami91@hotmail.com
Address Port-au-Prince, Haiti
Phone ,,
Fax